Présentation

Festival Aux heures d’été

17e édition du 5 juillet au 13 août 2021

Avec ses rendez-vous ouverts à tous et sa programmation résolument tournée vers les cultures du monde contemporain, Aux heures d’été affirme depuis 17 années que Nantes est une ville ouverte, curieuse et accueillante, une ville voyageuse, ancrée dans ses racines et tournée vers l’ailleurs.

Cette année, le festival commence par un artiste coup de cœur qui illustre si bien cet état esprit :
Wassim Halal, nouvellement arrivé à Nantes. Il réunit à lui seul l’essence même du festival ! Il grandit en France avec un père libanais et chaque été, les vacances au Liban lui font découvrir la derbuka et les musiques de fêtes et de mariages. Le coup de cœur qui surgit le mène vers une belle vie de percussionniste reconnu et demandé qui pousse son instrument en dehors des clous, vers un univers musical radical et contemporain. Installé aujourd’hui à Nantes, il s’ajoute aux nombreux talents musicaux de la ville. Trois de ses projets sont présentés cet été : son solo Ataba le 5 juillet, sa toute dernière création Parblou avec Jérôme Soulas le 13 juillet et le 10 juillet, une pépite avec sa création Polyphème pour derbuka et gamelan, l’instrument indonésien composé de multiples percussions.

C’est également fort de cet ADN d’ouverture qu’Aux heures d’été s’intéresse autant aux musiques savantes qu’aux musiques populaires et propose ainsi de nouveaux rendez-vous concoctés avec des acteurs culturels nantais créatifs. Les réjouissantes Sérénades d’été de l’ensemble baroque Stradivaria occupent les parcs de la ville les 7, 8 et 11 juillet avec la musique joyeuse de Mozart et Krommer, donnée en plein air, comme à l’époque ! Et le Chœur de l’Opéra de Nantes chante le dimanche 11 juillet, des zarzuelas, ces opérettes chatoyantes très populaires en Espagne !

Pour parfaire cette première semaine exceptionnellement généreuse (pas moins de 17 rendez-vous dans 8 lieux de la ville), le festival et le Château des ducs de Bretagne invitent à flâner Un soir au Bénin le vendredi 9 juillet. Le nantais Tom Select, fin connaisseur des cultures du Bénin, nous guide dans les musiques de ce pays et colore d’une touche nocturne l’exposition du plasticien béninois Romuald Hazoumé dans la cour du château à découvrir ou redécouvrir à la nuit tombée.

À travers ses 6 semaines, ses 42 rendez-vous et 110 artistes, le festival propose un va et vient permanent entre l’ici et l’ailleurs qui nous ouvre les portes des cultures du monde en bousculant nos certitudes et nos stéréotypes.

Cette 17e édition est définitivement sous le signe de l’ouverture !

wassim halal

Wassim Halal

stradivaria

Stadivaria

dj tom select - un soir au Bénin

Un soir au Bénin