jeudi 1 août
Concerts
à partir de 19h
Concerts

Colunia + Fanna-Fi-Allah

Premier concert à 20h

Colunia

Jazz indien

Depuis 2013, le quartet nantais Colunia façonne un jazz de chambre sensible et aventureux, métissé de rythmes venus d’Inde et de gammes indonésiennes sur lesquelles les musiciens se plaisent à improviser. Ces couleurs orientales se mêlent aux échos lointains d’harmonies classiques (Debussy, Ravel, Stravinsky…) dans des compositions ciselées, magnifiées par la harpe chromatique, un instrument encore rare dans le jazz, qui ouvre la voie à de nouveaux alliages sonores. Pour ce concert, le quartet invite le joueur de sitar Thomas Jacquot. La promesse de quelques belles joutes instrumentales sur des rythmes de konnakol, ces percussions vocales issues des traditions musicales de l’Inde du sud. Énergique, chaleureux et ludique, le jazz de Colunia affiche une belle personnalité !

Émilie Chevillard : harpe chromatique, compositions // Florian Chaigne : batterie, percussions, compositions // Gweltaz Hervé : saxophone soprano alto et baryton // Emeric Chevalier : contrebasse // Thomas Jacquot : sitar

colunia.wixsite.com // Page Facebook

Deuxième concert à 21h30

Fanna-Fi-Allah

Musique soufie

L’un des plus grands groupes de qawwalî est américain ! En effet, les californiens de Fanna-Fi-Allah sont devenus des maîtres de ce genre musical populaire en Inde du Nord et au Pakistan, art mystique qui exprime les louanges adressées au prophète musulman. Chacun des membres a suivi, auprès des plus grands maîtres, une longue initiation à commencer par le charismatique Tahir Faridi Qawwal, devenu virtuose du qawwalî. Respectés autant par le public du Pakistan que celui des festivals de la côte ouest américaine, ces musiciens d’une grande sincérité, utilisent avant tout la musique pour diffuser une pensée spirituelle et des messages d’amour.

Tahir Faridi Qawwal : harmonium, voix // Aminah Chishti : tabla // Arjun Baba : harmonium, voix // Lali Qalandar : voix // Salim Chishti : voix // Ali Shan : voix // Aziz Abbatiello : danseur derviche

Essentiel, faire très tôt son choix entre le parterre de chaises au plus près des musiciens, les tablées de pique-nique où l’on partage avec ses voisins ou la pelouse de la tour du mûrier pentue comme un transat !